• Home  / 
  • Santé
  •  /  Maison de retraite : Les besoins des seniors

Maison de retraite : Les besoins des seniors

27 janvier 2017

L’évolution démographique est déjà connue et on sait déjà que la population des seniors de plus de 65 ans va augmenter d’ici à 2040 de 68 %, de ce fait, le marché qui concerne cette population s’évalue aussi …

Les besoins spécifiques des seniors

Pour évaluer le marché des consommations et des besoins spécifiques des seniors, il convient de s’appuyer sur différentes études qui ont été menées par différents psychologues qui ont pu évaluer, à travers toutes les maisons de retraite, ces changements de consommation qui interviennent avec l’âge.

Les besoins évoluent selon la personne, selon son caractère, selon sa santé, selon son âge, mais, le degré d’importance qui est donné aux produits et aux services consommés par les seniors l’est aussi face à tous ces critères.

L’âge apporte cette maturité et la consommation se fait beaucoup plus responsable, elle est ciblée essentiellement et beaucoup plus sur le nécessaire en fonction des goûts de chaque personne, la consommation “superficielle” n’est plus.

Dans le but de cibler vraiment les besoins les plus importants des seniors, une pyramide des besoins de cette population a été établie.

La priorité des seniors en terme de besoins réels

Dans cette pyramide de besoins des seniors, le premier élément concerne ce besoin de rester en vie et cette crainte de plus en plus poussée de la mort. En effet, plus on avance dans l’âge et plus il semblerait que la mort fasse peur.

Dans cette idée, le second besoin le plus signifié concerne la santé et donc ce besoin de conserver une bonne santé, et, en terme de consommation cela engendre des achats liés à l’industrie pharmaceutique, aux objets connectés, à une hygiène de vie plus saine, à une activité physique plus adaptée …

En troisième position on retrouve l’aspect financier et cette volonté de sécurité financière qui est ainsi très importante pour les seniors. Cette volonté n’est pas personnelle mais se penche surtout sur les descendants, enfants, petits-enfants, et aussi sur cette conscience actuelle poussée d’une société dans laquelle de plus en plus de parents se retrouvent dans l’obligation d’aider à nouveau leurs enfants parce que le contraire devient de plus en plus difficile. Cette volonté est aussi la cause d’une baisse de consommation de produits de confort.

Vient ensuite la notion de l’amour avec ce besoin d’aimer qui se caractérise de plus en plus avec l’âge et plus souvent. On peut l’estimer à travers un investissement dans le bénévolat, au sein des relations familiales et dans le soutien des amis.

Etre aimé poursuit cette idée de l’amour bien que cela ne soit pas propre aux seniors, puisque tout le monde à ce besoin de se sentir aimé. Il s’avère par ailleurs, et hélas, que de plus en plus de personnes à partir de 75 ans se retrouvent seules.

En sixième position de cette pyramide, on retrouve l’autonomie, et c’est un besoin fortement exprimé. Les seniors espèrent effectivement rester autonomes le plus longtemps possible et ils aspirent à pouvoir rester chez eux, cette autonomie prouve pour eux tout simplement la continuation d’une vie normale.

Pour la catégorie d’âge entre 55 et 70 ans, que l’on appelle souvent les Boomers, elle souhaite également pouvoir continuer de pratiquer des activités et ce, malgré les effets de la vieillesse, en matière de consommation cela se tourne vers des activités sportives plus douces, du tourisme plus confortable…

En avant dernière position de la pyramide on retrouve la notion de plaisir qui évolue aussi avec l âge de manière différente, c’est aussi la raison qui fait que le besoin de consommation réduit aussi.

Enfin, la sérénité, surtout exprimée chez les seniors les plus âgés, représente aussi cette forme de “lâcher prise” et ce retour aux sources qui promet plus de bien-être. Pour cette raison, le développement personnel reste un intérêt certain pour cette population des seniors.

La consommation change avec l’âge

La consommation évolue avec l’âge et aussi selon les moyens, car si la retraite offre plus de temps libre, elle offre aussi et souvent des revenus moindres qui ne permettent pas toujours d’assouvir ses loisirs, ses plaisirs.

Les soucis de santé deviennent également de plus en plus pesant, et en ce sens, les seniors préfèrent conserver les moyens de pouvoir se soigner en se privant d’autres choses qui leurs semblent non indispensables.

Ainsi, d’un point de vue consommation, avec l’âge les achats sont beaucoup plus responsables, la mode et l’avis d’autrui deviennent de moins en moins présents.

La maturité initie ainsi des comportements différents, et, telle une société peuplée de nombreux seniors devient beaucoup plus sereine et plus posée, la consommation des seniors le devient aussi !

Click here to add a comment

Leave a comment: